bulle air max

SKUboh692

bulle air max

Air max 90 Ultra Essential NIKE
bulle air max
Assurance-vie

Les candidats à l'examen professionnel d'avancement pour l'accès au grade de bibliothécaire assistant spécialisé de classe supérieure trouveront ci-dessous les conditions d'accès à l'examen ainsi que le détail des épreuves.

Les examens professionnels d'accès à un grade supérieur  d'un corps sont réservés aux fonctionnaires qui sont déjà titulaires d'un grade de ce corps.

 

Article - 21.04.2017

L'actualité compte bancaire Examen professionnel d'avancement pour l'accès au grade  de bibliothécaire assistant des bibliothèques de classe supérieure

Conditions d'accès :

Peuvent s'inscrire à l' examen professionnel d'avancement pour l'accès au grade de bibliothécaire assistant spécialisé de classe supérieure  les  fonctionnaires justifiant d'au moins un an dans le 4e échelon du premier grade et d'au moins trois années de services effectifs dans un corps, cadre d'emplois ou emploi de catégorie B  ou de même niveau.

Pour en savoir plus consultez le décret :  statut particulier des bibliothécaires assistants spécialisés


Nature des épreuves :

L'examen professionnel de bibliothécaire assistant spécialisé de classe supérieure comporte une épreuve écrite d'admissibilité et une épreuve orale d'admission.

L’épreuve d’admissibilité  consiste en l’ examen du dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle établi par le candidat  (coefficient 2).

L’épreuve d’admission  consiste en un  entretien avec le jury visant à apprécier les aptitudes et la motivation du candidat . Pour conduire cet entretien, qui a pour point de départ un exposé du candidat de son expérience
professionnelle d’une durée de cinq minutes au plus, le jury s’appuie sur le dossier constitué par le candidat en vue de l’épreuve d’admissibilité (durée : vingt-cinq minutes, dont cinq minutes au plus pour l’exposé ; coefficient 3).

Pour en savoir plus,  consultez l'arrêté fixant la nature des épreuves

nike lunar flyknit purple
Rapport de jury

Les candidats aux examens professionnels peuvent récupérer le rapport de jury ci-dessous :

nike short en éponge orange

Mardi 06/06/2017 à 08H04  nike womens free run 40
nike grande bouteille portable 22 oz
 
Réagir

Les amoureux d'histoire et de sons et lumières pourront découvrir un spectacle inédit les 9 et 10 juin prochains

Les trente membres du Groupe F (équipe artistique, comédiens, techniciens) et les 25 ordinateurs en réseau ont réalisé un tour de force.
Cent générateurs de flammes de six mètres de haut ont été disposés sur le site du Pont du Gard auxquels s'ajoutaient douze vidéoprojecteurs et un linéaire d'écrans de plus de 500 mètres de long.PHOTOS DR ET FC
"Feux romains". Le dernier spectacle du Groupe F a été longuement applaudi par le public.PHOTOS DR ET FC

Un spectacle n'est jamais vraiment innocent. "Feux romains", que le Groupe F présentera encore vendredi et samedi soir prochains (*), n'échappe pas à la règle. Avant même qu'il ne débute, un premier message est lancé. En faveur du climat. En faveur de notre planète menacée par le réchauffement. Alors que les États-Unis viennent d'annoncer leur retrait de l'accord de Paris, le Groupe F a décidé, " le matin même de la première ", précise-t-on sur le site du Pont du Gard, vendredi dernier, d'illuminer le pont en vert. Et les spectateurs de découvrir, conquis, des lierres prenant d'assaut l'ouvrage édifié en 50 de notre ère. Un message largement salué par les trois à quatre mille spectateurs présents sur le bord du Gardon.

Le second message débute alors : faire comprendre au public l'originalité de notre mer Méditerranée, berceau commun des civilisations qui se sont développées sur ses rives. Et pour cela, le Groupe F nous entraîne dans un voyage fantastique conduit par un savant pérégrin " né avant même que la mer ne soit mer ", avant même que l'océan ne se jette dans cet immense lac salé entre Europe et Afrique et ne le remplisse " en 200 jours ". C'était il y a plus de 5 millions d'années. Puis vint le temps des hommes. Et avec lui le pire et le meilleur.

Le pont du Gard en vert pour protester contre la rupture de l'accord de Paris

Le pire, avec la mise en esclavage de notre savant qui participera, sous le fouet, tour à tour à l'édification du pont (quel spectacle de voir des blocs gigantesques voler et s'ajuster par la magie des images animées pour constituer le pont que nous connaissons près de 2000 ans après sa construction !), aux Guerres puniques et à la destruction de Carthage. Il découvrira aussi la ruine - déjà - de la Palmyre de la reine Zénobie. L'occasion de dénoncer la destruction " encore, encore, encore " de ce site majeur du patrimoine méditerranéen. Le meilleur aussi avec ses voyages à Athènes, berceau de la démocratie, à Alexandrie (deux mille ans après, les portraits des défunts ornant les sarcophages du Fayoun projetés sur le pont restent bouleversants de réalisme), à Jérusalem et à Rome...

Treize tableaux majeurs pour nous souvenir d'où nous venons, à qui nous devons le pain, le vin, et qui nous sommes. Aujourd'hui comme hier, résume le mage poète, des hommes franchissent cette mer nôtre. Aujourd'hui comme hier, certains prennent peur, d'autres tendent la main.

Les images succèdent aux mises en lumière, les spectacles pyrotechniques aux feux d'artifice, la musique se fait plus prégnante, les mots plus chargés de sens. Les flots, eux, restent immuables. Ils continuent à couler vers la mer, portant dans leur mémoire tous les événements de l'Histoire...